03/01/2013

Est-ce si honteux d'engager du personnel de maison en temps de crise ?

Quelle honte, quelle infamie !

Monsieur X, personne éminemment connue, emploie du personnel de maison !

Oh mon Dieu, cette personne a trop d'argent ! Au lieu de dépenser cet argent, elle ferait mieux de le donner à une oeuvre de charité !

Mais enfin ! Ces personnes riches ont-elles vraiment besoin de femmes de ménage, d'un chauffeur ?

Voila toutes sortes de réflexions qui me semblent pour le moins totalement dénuées de responsabilité !

En effet, combien sont-ils de ces donneurs de leçons à utiliser les services de personnes employées en titres services (B) ou chèques services (F) sans se rendre compte que eux aussi utilisent les services d'une personne, qui contrairement à une femme de chambre, un chauffeur ou autre, ne bénéficie pas d'une sécurité d’emploi grâce à un contrat en bonne et due forme! 

Oui, dans certaines familles on emploie des nounous, des femmes de chambre, des couples de concierges, des chauffeurs, etc.

Et alors ? Il ne faudrait pas oublier qu'il s'agit là de métiers tout aussi honorables que des comptables, des ingénieurs ou des fonctionnaires.

Il ne faudrait pas oublier non plus que ces personnes employées par des privés bénéficient de contrats, sont protégées par la législation et participent à l'évolution de l'économie sociale de leur pays.

Alors oui, engager du personnel de maison est non seulement une nécessité, mais également une preuve de responsabilité.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.