15/04/2015

Facebook, la mort dans l'âme

facebook-collage1.pngFacebook fut, sans doute, créé pour devenir un instrument de communication formidable. Un moyen de dialoguer entre les peuples de façon spontanée, de créer des échanges d'informations.

Et pourtant ! quand on creuse un peu le vernis, et il suffit de peu, on peut voir apparaitre les failles du géant. Des failles qui font que le géant un jour risque de devenir incontrôlable même si actuellement pour beaucoup il demeure incontournable. Instrument de communication détourné pour devenir instrument de propagande universelle aussi efficace qu'un virus à large spectre insinuant les cerveaux. IL est devenu aussi, cet outil, un défouloir pour anonymes ou non qui prônent la haine de la gente féminine, des homos, des chrétiens, des noirs, des gens qui aiment le tuning, ...

Derriere des profils de femmes de 25 ans se cachent des hommes de 52 ans ou autres qui n'ont comme seul but que d’assouvir une soif de démolir. Pour rien, pour le plaisir. Derriere d'autres profils on retrouve des pédophiles qui récoltent des 8000 j’aime voir plus, et qui ne sont nullement inquiétés.

Bref facebook est un outil a prendre avec des pincettes. Il serait nécessaire de prendre en main l’éducation de ceux qui veulent se lancer ou qui sont présent sur les réseaux sociaux. Informer que des outils existent, car il a bien fallut créer des outils pour parfaire aux nombreuses failles de FB, des outils qui permettent d'informer, de prévenir, voir même de condamner ceux qui derrière leur clavier se croient a l’abri de la justice.

Les commentaires sont fermés.