13/11/2014

Assistant de personnalités politiques

téléchargement.jpgUne idéologie politique est elle indispensable pour travailler auprès d'une personnalité publique exerçant un mandat Une idéologie politique est elle indispensable pour travailler auprès d'une personnalité publique exerçant un mandat politique ?

Bien que n'ayant jamais collaboré au développement d'un cabinet ministériel ou auprès d'un mandataire politique, j'ai eu l'opportunité de rencontrer certains assistant(e)s qui ont exercés leur fonction auprès de représentants du peuple, notamment en France.

Ce qui ressort de ces rencontres est la conviction profonde et qui parait évidente, que pour partager la vie quotidienne d'un responsable politique, il faut indubitablement partager un grand nombre de ses idées, sans pour autant devoir adhérer pleinement au parti. Les assistants ne sont pas la pour développer l'idéologie politique, mais bien développer une certaine organisation. Dans la plupart des cas, le travail exercé par l'assistant est plus axé sur le développement entre la vie privée et publique, ou la gestion administrative. Dans de nombreux cas de figure, on retrouve l'assistant dans le rôle de chauffeur personnel.

L'accession au pouvoir, et de la médiatisation, peut apporter un nouvel éclairage sur le rôle que peut jouer l'assistant. En se transformant en porte parole, il devient le lien entre les médias, et donc le public, et la personnalité politique. Ce rôle peut entraîner deux situations : d'une part se transformer en fusible en cas d'échec ou d'erreurs (endossement de la responsabilité), soit avancement en cas de réussite.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.