30/12/2014

assistant et pouvoirs

politiques-undercover-capture-d-ecran-d8_5172127.jpgLa base d'une civilisation repose sur des principes de politique. LA politique est en quelque sorte une espèce de grande direction générale gérant un empire économique représenté par la population.

Un des principe d'une logique économique voudrait que la politique suive un certain schéma afin de respecter des règles essentielles à la survie et au développement d'une société hiérarchisée.

Hors, la politique est l'exemple même de ce qui tue une organisation.

Dans de nombreux pays, notamment en Belgique, toute personne ayant des bonnes connections politiques peut accéder à n'importe quel ministère. Un avocat peut devenir Ministre de la défense, puis de la santé et ensuite de l'éducation,  un chimiste peut devenir ministre, bref du jour au lendemain, une personne dont les compétences ne sont certainement pas étendues dans un domaine défini, peut lors de son passage au pouvoir, prendre des décisions, accéder à des informations qu'il ou elle aura quelques peines à saisir.

C'est donc une raison pour laquelle les ministères, surtout en Belgique sont littéralement encadrés par des hordes "d'assistants". Une logique voudrait dès lors que les assistants qui encadrent les politiciens puissent amener ceux ci à prendre des décisions en accord avec les intérêts fondamentaux de l'ensemble de la population puisqu'un ministre se doit d’être le représentant du peuple et non d'une partie de son électorat.

Malheureusement force est de constater que tout cela n'est qu'illusion. Il existe un élément primordial qui bascule toutes les logiques et toutes les procédures et qui s'appelle : le pouvoir !

Le pouvoir ruine donc toutes les logiques et toutes les facultés économiques.

Les commentaires sont fermés.