18/05/2017

Freelance, une fonction d'avenir

Il parait que la révolution est en route, que les salariés deviennent, ou plutôt vont devenir une "race" de travailleurs en voie d’extinction. La faute à quoi ? La faute à qui ? La faute sans doute à l'évolution de la société qui fait que les industries de  productions ferment petit à petit et les industries de services augmentent de façon exponentielle. Le travail à la chaîne a été remplacé par des machines et donc le travail manuel diminue chaque année.

Du côté des emplois plus "intellect" et donc plus propices à un développement contextuel, les entreprises recherchent de plus en plus des prestataires compétents et surtout flexibles. Bien sur cela va à l'encontre des idées syndicales.

Cependant on peut se dire que autant nous avons assistés à la révolution industrielle, autant un jour nous allons assister à une autre révolution inéluctable. La vie ne correspondant plus à celle du début du siècle, et la technologie permettant des possibilités multiples, notre façon de travailler, d'entreprendre, devra considérablement évoluer et changer.

Toutes les associations qui ne fonctionnent que par subventions ou grâce à la bonne volonté des gens devront se serrer la ceinture d'un cran et ne pourront plus engager du personnel dont le coût étrangle les budgets. Tous les petits indépendants ne pourront plus se permettre d'engager du personnel pour apporter une aide au développement de leur entreprise.

Actuellement de plus en plus d'emplois ne sont plus des temps pleins. De la découlent de nombreux désavantages, notamment dans le cadre de la pension qui ne sera dès lors octroyée que sur base d'un mi temps. Dès lors autant profiter des avantages qu'offrent la possibilité de s'installer en tant qu'indépendant complémentaire free lance dans le domaine que l'on souhaite ?

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.