19/01/2016

Bye Bye Facebook

Depuis quelques temps je suis de mauvaise humeur ! On dit que les vieux râlent toujours. Bon je suis pas encore au stade du senior sénile, mais je crois que petit a petit je sature un peu.  Alors ma dernière raison de râler, ben je l'ai virée ! Facebook ! J'avoue j'ai toujours eu horreur de FB. Parti d'une bonne intention sans doute, je compare ce machin à un couteau de cuisine. Vous avez des gens qui peuvent le manipuler avec aisance et dextérité et d'autres qui en ont un usage plus .......tranchant. On retrouve la bon nombre de ceux qui dans notre société ont besoin d'un masque pour jouer de leur perversité, on découvre parfois des choses que l'on aurait pas du découvrir et qui peuvent assombrir le regard que l'on porte sur le monde, sur des gens et même parfois sur des amis. Le règne de facebook, tout comme le règne de Google et même d'internet prendra fin quand nous aurons épuisés nos ressources et que la seule énergie qui nous restera est celle de pouvoir profiter de la vie. 

Facebook m'a fait découvrir bien des choses, bien des gens. Des personnes qui resteront gravées dan mes choix de vie, mais également des personnes dont j'ai découvert le côté sombre et les secrets troublés. 

Je regardais tous les jours avec effroi le nombre impressionnant d'ados qui se suicident, de pédophiles et autres débiles, de parents désorientés devant leurs enfants qui se radicalisent et je me demande si vraiment fb est un bienfait dans notre monde ?

FB c'est aussi, il ne faut pas être naïf, une façon peu commune de s'immiscer dans la vie privée de nos amis. A tout moment on regarde ce qu'ils font, ou ils sont. LA vie privée n'est plus privée et je ne veux pas m'immiscer dans la vie privée des gens que j'aime et que je respecte. Alors je m'éclipse.  

Ceci dit, je sais bien qu'en m'éclipsant ainsi je vais perdre certaine personnes. L'éloignement n'est pas propice à une relation suivie, mais c'est un choix que je fais car j'ai trop de respect pour ceux que j'aime, et si ils s'éloignent, ben tant pis, mais qu'ils,.. qu'elles sachent que je serai toujours la si ils ont besoin d'une épaule, d'un mot ou d'une aide quelconque car je leur resterai fidèle.

 

Commentaires

Et cette fidélité sera certainement réciproque.
Quant au reste, chacun a sa façon de voir les choses ;)

Écrit par : Cendryne | 19/01/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.