27/01/2016

Ecoles de majordome


1034928133.4.jpgDepuis quelques années s'ouvrent chaque année des écoles de majordomes, de gouvernantes ou autres formations qualifiantes pour le personnel de maison, vous assurant au terme de la dite formation, un contrat mirobolant. Si certaines écoles ont une excellente réputation basée sur une certaine clientèle huppée qui fait appel à leurs services, il en est de très nombreuses qui n'ont que l'ambition de leur projet. A 6000 euros pour une semaine de formation dite qualifiante, il y a de quoi se poser certaines questions. 

Des formations dans des écoles de tourisme sont parfois largement aussi significatives et instructives que d'autres écoles dont les professeurs ne disposent d'aucune formation, ni d'aucune compétence éducative. On retrouve parfois dans certaines écoles des assureurs pour vous faire la leçon sur le house-management ou des psychologues qui vont vous apprendre à tenir le couvert.

A noter que bien évidement il n'y a pas de reconnaissance officielle de ce genre de diplôme (à l’exception des personnes qui suivront des formations en écoles de tourisme) et donc, n’espérez pas en faire un atout significatif dans votre recherche d'un emploi.

Cependant, il est à souligner qu'en Europe, deux ou trois écoles méritent le détour et l'investissement car elles offrent des débouchés direct sur des carrières auprès de personnalités de haut niveau.

Il s'agit d'abord et avant tout de :

la Butler Academy : http://www.butlerschool.com/en_US/butlerschool/

Si vous avez expérimenté une école de butler, n'hésitez pas à me contacter. Votre expérience m'intéresse, qu'elle soit bonne ou mauvaise ! 

13/09/2015

L'Art d'être riche

J'ai passé une grande partie de ma vie avec vous, sans doute plus qu'avec mes parents. Je pourrais dire, en partie, que grâce a vous je suis propriétaire et je vis correctement ma petite vie de famille. Néanmoins, laissez moi vous dire que je n'ai pour vous que peu de considération. J'ai partagé tous les moments de votre vie, passant de la naissance de vos enfants, à leurs mariages et aux funérailles de vos proches. Nous avons vécus presque cote à cote, mais dans deux mondes séparés. Nous avions l'impression parfois de partager cette intimité familiale, mais jamais je ne m'y suis retrouvé et heureusement d'ailleurs ! Nous avons voyagé ensemble, au bout du monde, dans des jets, des yachts et vécus dans de beaux immeubles, pas loin de vous, mais suffisamment éloignés quand même pour ne pas embrouiller votre point de vue. J'ai pu écouter vos confidences, vos doutes et vos regrets, vous m'avez aussi parfois choqué par votre mépris envers ceux de votre caste. Je croyais que vous étiez alors comme tout le monde, quelqu'un d'ordinaire disposant de moyens extraordinaires, mais je m'étais trompé.

Mon contrat stipulait que je ne pouvais en aucun cas dévoiler quoi que se soit à votre encontre, ni qui vous êtes ni d’où vous êtes, ni .... rien et je ne dévoilerais rien, car en fait vous êtes un ensemble de ceux que j'ai croisé.

Vous faites du cinéma, de la télévision, vous avez un business qui rapporte des millions, des milliards devrais je dire, votre femme est sublime vos enfants sont malheureux, ou inversement, votre mari est moche comme un pou mais il repose sur un tas d'or dur et vos enfants, ben .... demandez donc aux nounous comment ils vont, vu que vous n'avez pas le temps de les voir.

En fait vous étalez votre vie privée dans les journaux, vous vous mettez à la une, prônant partout et en tout que vous êtes la femme moderne, celle qui concilie aisément le boulot et les 6 gosses. Mais vous oubliez de dévoiler le cote obscur de la force, les larbins et larbines au turbin qui turbinent pour des salaires de mille misères. Ceux qui font que vos enfants vous disent "merci maman" et qui n'auront ni reconnaissance, ni ........rien en fait, puisqu'ils et elles ne sont la que pour exécuter ce que vous leur ordonnez. Et pendant ce temps dans les journaux à sensation, ....."oh la la être mère demande un tel dévouement".

Bref, pendant ce temps la, monsieur "travaille" 30 heures par jours (en effet, Monsieur écrit, dirige, photographie, recherche, interview,... bref, Monsieur fait tout mais pas le ménage), pendant ce temps la donc, Monsieur et sa cour oublie de dire que son dernier roman a été pondu par Dupont et les photos de ces beaux bateaux si artistiquement photographiées sont l’œuvre d'un quelconque larbin qui a reçu un dédommagement conséquent pour livrer l'exclusivité de son book.

Mais ça ne s’arrête pas la ! Non ! Nonobstant votre air condescendant à l'égard de la plèbe,  votre façon de vouloir jouer de votre richesse pour vous octroyer des pouvoirs est insupportable. Car vous vous enorgueillissez de votre argent et des places que vous pouvez prendre au sein de la société. Vous devenez poli tocards... corrompus, meilleure façon pour vous de ne rien faire mais de gagner beaucoup plus. Votre avenir et celui des vôtres est ainsi assuré pour les siècles des siècles.

Votre richesse fut mal acquise, il suffit de regarder dans l'historique de vos comptes pour se rendre "compte" que vous ne devez pas cette fortune à la force de votre intellect, ni à la force de vos bras. A l'exception de certain qui sont de véritables héros de notre temps et qui ont engrangés par la force de leur travail, vous n'avez pas révolutionnés votre compte en banque grâce a votre savoir. Vous vous contentez soit de parfaire votre héritage, soit de faire ce que durant des années on vous a dit de faire sans vous préoccuper le moins du monde des conséquences de vos actes.
Vous avez un intellect limité à vos écoles sélectives et à vos études sur mesure qui font de vous les perroquets ultimes du monde a venir. Selon vous, votre savoir est le seul valable, le reste n'est que fariboles.

Et grâce, ou a cause de votre argent, vous avez cette impression non seulement de supériorité en matière d'intelligence, mais aussi en matière de pouvoir. Vous estimez que votre argent peut vous permettre de diriger toutes les institutions. Vous pouvez diriger le monde, la justice, la politique.  Vous bénéficiez du soutien des vôtres, de ceux qui partagent votre gout effréné pour le luxe. 

Et derrière vos œuvres de charités que vous vous vantez de développer, se cache non pas de la compassion, mais un mépris profond envers ceux qui ne peuvent se permettre d'orbiter autour de vous. Vous faites cela simplement pour vous mettre en valeur à la face du monde, car si la majorité n'est pas de votre caste, vous n'oubliez pas que ceux qui vous admirent sont aussi ceux que vous méprisez.

Vos enfants vont dans des écoles ou ils ne fréquentent que ceux de votre monde, à l’abri du regard des autres, de tous les autres. Ils restent entre eux dans ces écoles ou ils peuvent apprendre a nager dans leurs piscines chauffées, ou ils ont des repas concoctés par des chefs et ou l'enseignement n'est pas une tare.
 Vos enfants passent là leurs journées dans de grands parc, à l'air libre, apprenant à compter au chant des oiseaux et à jouer au Hockey sur le gazon du terrain qui jouxte celui du terrain de rugby et le terrain de tennis ... de l’école, puis le soir quand le temps vient de rentrer à la maison, entre chauffeurs et range-rover, c'est à qui se différenciera le plus pour étaler non pas son savoir, mais son luxe à la face des autres élèves et des professeurs.

Et un jour vos enfants deviendrons grands et cela recommencera.

 

 

 

 

04/12/2013

Super Nanny

images.jpgEngager une super nanny, telle que celle que l'on découvre dans une fameuse émission de tv, n'est pas chose aisée. Ce niveau de compétence ne s'aquiert pas que par des formations, mais est souvent une combinaison d'une rigeur dans le savoir faire et une expérience acquise au fil du temps.

Certaines personnes qui ont la possibilité de se payer les services d'une telle experte préfèrent dépenser leurs deniers dans l'achat d'une voiture qui coute le prix d'une maison, mais ne veulent pas payer l'expertise d'une gouvernante pour l'éducation de leur(s) enfant (s). Alors qu'il est évident qu'un modèle d'éducation commence par l'apprentissage du savoir vivre, du respect des autres et de la tolérance.

Dans certains milieux aisés, la super nanny est la représentation même du modèle de lien social et de l'apprentissage de la diversité. Elle est la non seulement pour parfaire une éducation, mais également pour assurer à l'enfant un avenir dans une société diversifié, mettant ainsi les enfants à l'abri des jalousies et des mesquineries.

Pour des parents privilégiés de par leur condition sociale, avoir une super Nanny c'est une assurance vie pour l'avenir des enfants.

28/06/2013

Enfants de personnalités.

Dans l'esprit du commun des mortels que nous sommes en majorité, les "gosses de riches " sont des petits gâtés dépourvus de ce qui fait notre quotidien (cette dépendance  financière qui  plombe nos jours, voire même nos nuits, où nous n'arrêtons pas de nous demander comment arriver à joindre les deux bouts).

Et si je vous disais que les "enfants stars, les gosses de riches" sont dans leur majorité des enfants malheureux ! Le bonheur des uns faisant le malheur des autres, à force d’être entourés de nounous, de chauffeurs et autres gardes du corps, n'ayant que peu de liens familiaux, ils perdent au fil du temps le sens du mot famille, de cet amour qu'il est si bon de ressentir quand les parents entourent leurs enfants !

La nounou est alors un lien affectif primordial et à ce titre, doit pouvoir disposer non seulement d'une vaste connaissance du milieu de l'enfance, mais également d'une bonne dose de compréhension afin de toujours pouvoir relier le pouvoir parental et le bien être de l'enfant.

La une des journaux est pleine de ces enfants stars dont les parents n'arrivent pas à assumer leur rôle et ne vous leurrez pas, il y a et il y aura encore des drames dans ces familles.

A qui en résulte la faute ?

Au pouvoir qu'entraîne l'argent et la célébrité, cette envie, cette volonté permanente de se retrouver sous les projecteurs, de se dépasser, mais également dû à un manque de temps, à ces obligations qui lient une personnalité du show-biz à ces fans ou son agent.

26/12/2012

Travailler comme nanny auprès de privés : les inconvénients.

S'il est plus facile de parler des avantages que des inconvénients, il faut bien se rendre compte que les inconvénients sont nombreux, mais il suffit parfois d'un peu de personnalité et une certaine organisation pour en venir à bout.

1° Dans les pays latins, certains employeurs n'hésitent pas à utiliser les nounous dans un cadre plus diversifié que celui correspondant à leur contrat original (femme de ménage ...). Comme je l'ai dis précédemment,  une nounou est une PROFESSIONNELLE, au même titre qu'un comptable, qu'un électricien ou un ingénieur en informatique, et on n'utilise pas, que je sache, d'ingénieur en informatique pour réparer le volet de la salle de bain ! 

2° Travailler pour des familles, c'est perdre une part d'indépendance, c'est savoir être confronté à des ordres, qui peuvent parfois paraitre absurdes ou dérisoires, parfois même humiliants, sans jamais perdre patience.

Pas d'attache personnelle : les voyages, les allers-retours ne permettent pas à une nounou d'avoir une vie sentimentale ! C'est la raison pour laquelle ce métier ne se pratique que quelques années pour les nounous les plus jeunes, ou après 50 ans.

Rester dans l'ombre : vous verrez souvent dans des magazines qu'un couple britannique bien connu, s'occupe de son enfant, que la famille hollywoodienne en visite en France va manger en famille des pizzas sur la côte d'Azur et que malgré leur famille nombreuse, papa et maman s'occupent de leurs enfants avec beaucoup d'attention, mais vous, vous saurez que derrière tout cela il y a autre chose, qu'il y a pour tout ces enfants, une nounou dans l'ombre.

Cela peut être frustrant de ne jamais récolter les fruits médiatiques de son travail, mais c'est ainsi, cela fait également partie du métier.

l'attachement : il faut savoir qu'un jour tout sera fini. Si vous travaillez quelques années pour une famille après des mois ou même des années à côtoyer un ou des enfants que vous avez vu grandir, vous vous retrouverez devant ce qui peut parfois être une grande déchirure sentimentale. On s'attache toujours aux enfants quand on participe à leur éducation, et les quitter sans espoir de les revoir peut s'avérer très dur à encaisser, croyez moi.