08/01/2013

Recherche de personnel de maison.

Nous sommes actuellement activement en recherche de personnel de maison pour des postes situés en Belgique, France et en Suisse.

Les profils demandés :

Gouvernantes interne CDI temps plein région de Bruxelles

Femme d'ouvrage interne CDI temps plein région de Bruxelles

Gouvernante interne CDI Temps plein région de Bruxelles - Genève

Couple interne CDI Temp plein région de Bruxelles - France

Femme d'ouvrage externe CDI Mi temps région de Knokke le Zoute

Pour plus d'infos, me contacter soit par mail : dharccourt@gmail.com soit par téléphone : 0032 484 76 26 68

29/10/2012

Le statut des domestiques et gens de maison en Belgique.

Considéré à tort comme un sous emploi, le travail de domestique est également déconsidéré par nos élites politiques.

Ne bénéficiant d'aucun statut spécial, classé dès lors dans la catégorie des ouvriers, le personnel de maison ne bénéficie pas du respect auquel l'on peut s'attendre.

Dans d'autres pays d’Europe, le personnel possède une véritable reconnaissance et à ce titre une considération. Il est important de pouvoir, quand on exerce au service de particuliers, attendre un respect de la part des autres.

Les femmes de ménage, concierges et autres exerçant au sein d'une propriété privée sont des travailleurs qui souvent ne tiennent pas compte d'horaires et, s'ils sont officiellement soumis à un horaire fixe de par leur contrat, exercent à des heures indues.

Une femme de ménage, une femme de chambre, un majordome ou toute autre personne employée dans le cadre du service au privé exerce une profession totalement différente d'un employé ou ouvrier "classique".

Pourquoi promouvoir un statut spécial pour les gens de maison ?

Le personnel de maison n'exerce pas sa profession dans le cadre d'un développement commercial, mais bien dans le cadre d'un développement de confort ou de services (ceci quand il est strictement employé en tant que personnel de maison attitré aux services particuliers d'une personne ou d'une famille).

Mais, malgré ce fait, la personne qui l'engage doit disposer d'autorisations, d'obligations identiques à celles d'une entreprise ou société engageant du personnel classique.

Cela implique dès lors des complications au niveau des charges sociales qui se révèlent parfois tellement élevées que l'on hésite à engager du personnel de maison.

http://www.staff-at-one,com

dharccourt@gmail.com

23/10/2010

Le métier de concierge.

Etant couramment confronté à des demandes de personnes qui recherchent du personnel de maison, et notamment pour des propriétés privées, je me retrouve assailli de mails et courriers de personnes voulant à tout prix se voir attribuer un de ces jobs en me suppliant, m'implorant, me décrivant parfois des situations catastrophiques, parfois même frisant l'indécence. 

Il faut bien que ces personnes comprennent que l'on ne peut juger de leurs capacités sur ce genre de base. Les mails de ce genre ne reçoivent absolument aucune réponse de ma part.

Dans les pays d'Outre-Manche et d'Outre-Atlantique, les métiers de proximité tels que les housemanagers et housekeepers, (le nom employé pour les concierges) sont bien plus considérés et valorisés qu'ici.

Cela entraîne dès lors une grande valorisation du travail et une reconnaissance de la part des employeurs.

En Europe, nous considérons les concierges comme des personnes non qualifiées, impliquant dès lors le fait que tout un chacun croit pouvoir se prévaloir des connaissances nécessaires à la maintenance d'une propriété prestigieuse.

Faux et extra faux !

Il faut arrêter de croire que ce métier est un métier sous-qualifié. Il demande des connaissances techniques (piscine, chauffage, électricité, sécurité,...), des connaissances culturelles (relations avec le propriétaire, services,...) et également une certaine tenue.

Dès lors, c'est sur les bases d'un bon cv, et d'une lettre motivée et sérieuse que l'on se fixe pour effectuer la sélection de candidats.

 

29/05/2009

Devoirs des gens de maison.

domestiques,gens de maison, droits et devoirs, personnel de maisonOn a beau dire, les employeurs qui nous gouvernent ne sont pas tous d'horribles esclavagistes qui profitent de la misère humaine pour exploiter les pauvres gens que nous sommes.

Loin de là, de très nombreux employeurs ont le respect de leur personnel et vouent à celui-ci une reconnaissance pour le travail, parfois pénible, accompli.

Le travail du personnel de maison, que cela soit la nounou, la femme de ménage, le chauffeur, ou autre, est souvent un travail laborieux, exigeant et parfois dépassant les limites horaires  connues dans les emplois plus "classiques".

Quels sont dès lors les devoirs des gens de maison ?

1° Le respect ! Cela inclut non seulement des règles vestimentaires, mais également des règles de propreté, d'hygiène et dans un autre ordre d'idée, de politesse.

Il convient bien évidement de ne jamais employer le tutoiement. Le patron peut vous tutoyer, mais vous êtes tenu de le vouvoyer.

Règle aussi envers la gente féminine qui se doit d'être traitée de façon exclusive.

2° La disponibilité ! Travailler au service d'une personne, c'est une affaire de disponibilité.

Contrairement à une entreprise qui ferme le week-end, les jours fériés, ou pour une période déterminée durant les vacances, vous êtes parfois tenu de travailler tard, tôt, ou à des dates qui ne vous conviennent pas.

C'est ça la disponibilité !

3° La discrétion ! Vous avez un devoir de discrétion, qui peut également être défini dans votre contrat de travail ! Ce devoir vous oblige à un respect TOTAL de la vie privée de votre employeur.

Nous ne sommes pas aux Etats-Unis, et vous êtes tenu de ne conter à personne les agissements de votre employeur.

Ceci même si ce n'est aucunement stipulé dans votre contrat.

En résumé, être au service de ...., c'est un peu rentrer dans un esprit familial, avec cependant une note très importante, qui s'adresse surtout aux nounous et gouvernantes, essayer de contenir au mieux son attachement, car quand vient le temps de se quitter, la séparation d'avec un employeur ou sa famille peut s'avérer une chose très dure pour les deux parties.

Sur ce, je reste à votre entière et dévouée disposition.

 

 

 

 

Gens de maisons, droits et devoirs.

droits, domestiques, gens de maison, personnel de maison, majordome, nanny, job, Je m'attarde sur les droits (les devoirs feront l'objet d'une autre réflexion), mais aussi les devoirs du personnel de maison, car il faut pouvoir faire la part des choses et s'adresser tant au personnel de maison, qu'aux employeurs.

Mais commençons par les droits.

Tout d'abord, quand on se retrouve engagé auprès d'une personne en tant que personnel de maison, il est courant de commencer à travailler sous le couvert d'un contrat à durée déterminée de deux à trois mois.

Cela s'avère logique, vu que l'on va partager pendant quelques temps la vie privée de l'employeur et qu'il convient d'accorder les caractères.

Mais au bout d'une période d'essai, en général trois mois, voire deux fois trois mois, si votre employeur souhaite continuer dans la voie du CDD, il y aurait lieu de se méfier.

Un employé de maison est, en règle générale, engagé pour travailler sur de longues périodes, et donc le renouvellement d'un contrat " temporaire", n'est pas un signe de confiance.


Quid maintenant des obligations de votre employeur.

1° Celui ci a l'obligation de vous rémunérer.

Même s'il vous propose le logement ainsi que certains avantages.

Il va de soi que les avantages ne sont pas obligatoirement accordés, mais si l'employeur demande une disponibilité permanente et offre un logement sur place, cela ne lui accorde pas le droit de substituer cet avantage à l'octroi d'une rémunération !

Ce genre de pratique est courante en Belgique et a déjà mis en péril certaines familles de "domestiques".

2°L'employeur doit vous assurer.

Ceci est indispensable dans la mesure où vous travaillez à son service et que dans le cadre de la fonction, tout acte posé en faveur de l'employeur représente un risque.

3° L'employeur doit vous inscrire auprès d'une caisse sociale.

(Style securex, sdworks ou autres). Méfiez vous de certaines compagnies qui n'ont pas pour habitude d'assurer la gestion du personnel de maison.

Cette caisse sociale qui gère votre fiche de paye, doit faire parvenir à votre employeur tout les mois votre fiche de salaire.

Celui ci (l'employeur), doit obligatoirement vous envoyer votre fiche personnelle TOUT LES MOIS, et pas à sa guise !

 

4° En cas de licenciement.

- Si vous êtes sous CDD, le licenciement se passe par le non-renouvellement de votre contrat.

- Si vous disposez d'un CDI, l'employeur doit vous faire parvenir un préavis de licenciement vous octroyant un délai allant de trois mois, à .... Suivant le nombre d'années prestées (pour info, s'adresser à votre caisse sociale).

- Si en revanche il veut vous licencier tout de suite, il doit vous octroyer une indemnité de départ équivalent à votre préavis.

Ceci représente un petit aperçu des droits des gens de maison.

Pour plus d'info, vous pouvez me contacter.

Un petit conseil encore, n'hésitez pas à vous faire syndiquer.

Non pas que je sois particulièrement fervent de la fureur anti patronale syndicale (ah que nenni !), mais cela vous permet de faciliter nombre de formalités, ainsi que d'accélérer des procédures et le paiement des indemnités en cas de licenciement.